PIERRES PRÉCIEUSES ÉTHIQUES : UN SUJET COMPLEXE

Posted by Lauriane Lognay 10/11/2020 0 Comment(s)

This article was written in French and does not have an English translation yet. 

 

 

Pierres Précieuses éthiques : Un Sujet Complexe

Bienvenue sur Objectif Bijoux ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir mon "Guide pratique pour bijoutiers débutants" : cliquez ici pour le télécharger gratuitement ! ????

De nos jours, il est plus qu’important de se poser les bonnes questions et de poser les bons gestes pour l’environnement, mais aussi pour notre prochain. On constate d’ailleurs de plus en plus de prises de conscience à ce sujet dans divers domaines, et la bijouterie / joaillerie ne font pas exception. Beaucoup de bijoutiers commencent à s’intéresser aux métaux précieux éthiques, et il est tout naturel de se pencher également sur le sujet des pierres précieuses éthiques. Même si, comme la plupart des créateurs de bijoux, je m’intéresse beaucoup aux pierres fines et aux pierres précieuses, je ne me sentais pas assez qualifiée pour parler moi-même du caractère éthique de la chose. 

C’est ainsi que j’ai fait appel à Lauriane Lognay, Gemmologue FGA et fondatrice de Rippana inc., afin qu’elle nous donne son avis sur le sujet. En discutant avec elle, je me suis rendu compte que le sujet était beaucoup plus complexe qu’il n’y paraissait. En effet, il y a plusieurs critères à prendre en compte afin de déterminer si une pierre est éthique ou non, et il est difficile de valider chacun de ces critères. On se rend donc vite compte que si l’on veut avoir un minimum de choix, il faut peut-être se concentrer d’avantage sur certains critères. C’est ce que nous explique Lauriane dans cet article passionnant qui nous permet de rentrer d’avantage dans la réalité des mineurs, des compagnies minières et des tailleries de pierres précieuses.

Il est à noter que j’utilise ici le terme « pierres précieuses éthiques » afin d’alléger le texte. Toutefois, ceci s’applique également aux pierres fines.

 

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici

Leave a Comment